Empreintes / Serge Brideau / 2020


J'ai eu la chance de participer au projet Empreintes en fournissant quelques photos pour illustrer l'entrevue de Janique Leblanc à propos de l'incomparable artiste Serge Brideau. Vous pouvez lire l'entrevue ici :  https://ici.radio-canada.ca/recit-numerique/908/serge-brideau-hotesses-hilaire-acadie-covid-prepose-aines?cid=rg_sw-rcca_tui_rcca_AO-cpc-empreintes-sergebrideau_bsl_








Isolés / 58

Les membres du collectif Hors d'État ont décidé de documenter leur quotidien, une sorte de journal du confinement. Ils publieront chaque jour une photographie de leur environnement ou une image de leurs archives inspirées par la crise actuelle.

Suivez-nous sur ING .

Pendant la période de confinement, Yolande, coordonatrice des activités, et sa collègue Adèle font faire des exercices aux résidents de ce foyer pour retraités autonomes, tout en respectant les mesures de distanciation sociale. Résidence le Royal, Bathurst, mai 2020.








Isolés / 57

Les membres du collectif Hors d'État ont décidé de documenter leur quotidien, une sorte de journal du confinement. Ils publieront chaque jour une photographie de leur environnement ou une image de leurs archives inspirées par la crise actuelle.

Suivez-nous sur ING .



Miramichi, N.-B., avril 2020.



Fredericton, N.-B., avril 2020.



Doaktown, N.-B., avril 2020.



Doaktown, N.-B., avril 2020.



Blackville, N.-B., avril 2020.



Caraquet, N.-B., avril 2020.



Grande-Anse, N.-B., avril 2020.













Isolés / 56

Les membres du collectif Hors d'État ont décidé de documenter leur quotidien, une sorte de journal du confinement. Ils publieront chaque jour une photographie de leur environnement ou une image de leurs archives inspirées par la crise actuelle.

Suivez-nous sur ING .

Je commence à voir des pastilles rouges partout, Maisonnette, N.-B., avril 2020.




Isolés / 55

Les membres du collectif Hors d'État ont décidé de documenter leur quotidien, une sorte de journal du confinement. Ils publieront chaque jour une photographie de leur environnement ou une image de leurs archives inspirées par la crise actuelle.

Suivez-nous sur ING .

Centre-ville de Fredericton, N.-B., avril 2020.












Isolés / 54

Les membres du collectif Hors d'État ont décidé de documenter leur quotidien, une sorte de journal du confinement. Ils publieront chaque jour une photographie de leur environnement ou une image de leurs archives inspirées par la crise actuelle.

Suivez-nous sur ING .

Début de la pêche aux homards le 15 mai dernier, Caraquet, N.-B.






Isolés / 53

Les membres du collectif Hors d'État ont décidé de documenter leur quotidien, une sorte de journal du confinement. Ils publieront chaque jour une photographie de leur environnement ou une image de leurs archives inspirées par la crise actuelle.

Suivez-nous sur ING .

Homme au front, réception d'un hôtel, Moncton, N.-B., avril 2020.



Isolés / 52

Les membres du collectif Hors d'État ont décidé de documenter leur quotidien, une sorte de journal du confinement. Ils publieront chaque jour une photographie de leur environnement ou une image de leurs archives inspirées par la crise actuelle.

Suivez-nous sur ING .

Kim et Jill posent des rubans bleues sur les poteaux du centre-ville en mémoire des victimes de la tuerie en Nouvelle-Écosse, Moncton, N.-B., avril 2020.



Isolés 51

Les membres du collectif Hors d'État ont décidé de documenter leur quotidien, une sorte de journal du confinement. Ils publieront chaque jour une photographie de leur environnement ou une image de leurs archives inspirées par la crise actuelle.

Suivez-nous sur ING .

Restaurant fermé, Moncton, N.-B., avril 2020.



Isolés / 50

Les membres du collectif Hors d'État ont décidé de documenter leur quotidien, une sorte de journal du confinement. Ils publieront chaque jour une photographie de leur environnement ou une image de leurs archives inspirées par la crise actuelle.

Suivez-nous sur ING .

Natacha et Viking, Moncton, N.-B., avril 2020.